En faire toute une montagne…à l’école.

IMG_8061Il y a quelques années, lorsque le projet Alplab été lancé, l’objectif était principalement d’amener les élèves à aborder la question du réchauffement climatique dans l’arc alpin. Il s’agissait avant tout de les sensibiliser à une réalité préoccupante en leur faisant acquérir un certain nombre de notions et d’expériences au fil des rencontres.
Mais peu à peu, cette démarche très scolaire a été rattrapée par son objet, par la montagne elle-même et il a fallu constater qu’elle apportait bien plus de choses que de simples contenus à enseigner. En effet, lors des séjours et des randonnées en altitude, les élèves ont vécu des expériences si fortes qu’elles se sont profondément ancrées en eux permettant ainsi des apprentissages et des réflexions qu’aucun travail en classe, voire même en plaine, n’aurait pu le faire. La confrontation de l’élève avec la masse, la dimension, la verticalité et la temporalité de la montagne fixe dans leur vie de jeune un jalon important.
Toutefois, les sorties en montagne qui ont pour but de confronter l’élève à son environnement ne sont pas nombreuses et représentent toujours une exception dans la vie des établissements scolaires. La pratique du travail sur le terrain, si elle est un peu développée dans l’environnement forestier, l’est beaucoup moins en montagne.
Après 5 ans de projets, il est donc temps de réfléchir et d’échanger sur cette pratique, sur ce que la montagne apporte aux jeunes et, surtout, en partant d’expériences concrètes, d’imaginer ce qui pourrait être construit pour rendre la montagne plus facile d’accès aux écoles, en dehors des stations de ski. Il s’agirait donc de discuter de ce qui pourrait aider, motiver, faire rêver aussi bien les enseignantEs en place dans les établissements que les futurs enseignants-es dans les institutions de formation telles que la HEP pour qu’ils-elles chaussent plus facilement leurs godillots et se lancent à l’aventure avec leurs classes.